Les Contes de Noël


Imprimer cet article Fermer cette fenêtre

Cet article a été publié le 09/12/2011 à 11h17 par Equinoxe B. et a été consulté 408 fois.

le conte de René (suite et fin):

........Oh !…Oui Monsieur… Moi. !... Enfin, je veux dire que Moi…je connais quelqu’un qui sait le chant par coeur…demandez le à Guy …et vous verrez !
- Comment dis-tu…Guy, le connaît par cœur… mais alors, nous allons tout de suite faire un essai, avec lui…dit M. Théodore.
Aussitôt dit, aussitôt fait…Guy fut pris « au pied levé » ; il ne lui suffit que d’une seule et brève répétition pour ajuster sa voix de Baryton- ténor aux fines harmonies de ce magnifique chant de Noël.
Toutes celles et ceux qui, ce soir là, eurent l’occasion d’entendre ce « Minuit Chrétien », ne firent aucune différence entre l’interprétation impeccable de Guy et celle du chanteur titulaire malade…qui faisait partie du Grand chœur de L’opéra d’Oran !
Seuls mes parents qui étaient assis, dans l’assemblée…reconnurent sa voix ce qui, durant quelques instants, les transporta … sur un petit nuage !

Alors qu’il me soit permis de croire que, par la magie de cette nuit de Noël, un petit miracle eut lieu ce soir là, dans cette chapelle où, l’ombre de la Place de La République (laïque) vola au secours de ce « sacré » patronage, en lui offrant ainsi …la plus belle de ses voix !

Preuve était faite, sous nos yeux et à nos oreilles que les fameuses voies du Seigneur restaient parfois… impénétrables !

Encore aujourd’hui, si d’aventure vous rencontrez Guy sur les bancs d’une église où ceux d’un banquet républicain, demandez lui de vous fredonner quelques notes de :

- L’Algérie …de Serge Lama
- L’Ave Maria de Gounod… (dans la version ch. Aznavour)
- Ou bien encore …le jour où la pluie viendra de G. Bécaud…
Alors …et alors seulement… vous remarquerez que, sous sa grande barbe de Père Noël, se cache encore, une voix dont la couleur et la douceur restent toujours …aussi belles que Là-bas !
Bon et joyeux Noël à Toutes et à Tous.
René Montaner