Actualités - Journal de L'A.E.E.M.O


A chacun son école… - René Montaner

dimanche 8 septembre 2019 à 10h46

Comment vous dire,le plaisir « malicieux »que j'ai pu ressentir au cours de ma
vie professionnelle chaque fois que,participant à des réunions,des conférences
ou d'autres stages il nous était demandé de bien vouloir nous présenter dans
un délai d'une minute au maximum.

Cet exercice ,à priori facile,n'était pas si simple que çà, car il fallait faire un choix
délicat et précis de faits et de mots qui traduiraient au mieux ,nos fonctions
et nos responsabilités.


C'est ainsi que j'ai pu voir et entendre des présentations à vous faire pâlir d'envie
ou bien rougir de complexes tant les origines étaient diverses et les parcours
super intéressants.


Parmi toutes ces rencontres il y en eut une ,dont je garde encore un souvenir
précis car jamais jusqu'à là , je n'avais eu l'occasion de me trouver en si bonne
compagnie !


Il s'agissait d'un stage portant sur la formation et l'information qui était organisé
par des spécialistes d'un cabinet privé et réunissant une grande majorité de
dirigeants du secteur public.


Aux aguets,tel un chasseur dont le chien vient de marquer l'arrêt ,je me rendis compte
que chacun intervenait en déclinant simplement son identité,son âge et sa qualité.
D'autres y rajoutaient avec une quasi-élégance , l'école dont ils étaient issus .
Il y avait comme un parfum de barrières sociales qui me faisait penser à Voltaire( ou Hugo)
Pour ma part,le hasard d'un ordre alphabétique me plaça entre ,à ma gauche un
ingénieur X 1975 Promotion...et à ma droite une HEC 1980 Promotion….
Lorsque mon tour arriva, je pris la précaution de me lever comme je le faisais
habituellement et je me présentai de la manière suivante :


René Montaner 45 ans,chargé de Relations extérieures ,
ancien élève de « l'EPE » Année 1949...Promotion Vicente.
Quoi qu'il en fut , personne à part moi,ne connaissait cette prestigieuse école qui,
bien entendu,ne figurait pas sur la liste des écoles napoléoniennes et encore moins
sur celles de l''ENA de Sciences Po, ou encore celle de Normale Sup qui accueillent l'élitede
la Nation… pour tout vous dire,je crois bien que tout le monde se fichait éperdument de que je pouvais raconter et c'était très bien comme çà….
Finalement,il n'y eut qu ‘au cours d'une pause suivante qu'un ingénieur Météo
grand spécialiste de petits et des gros « cu...mulus ! » vint me trouver pour
avoir quelques renseignements complémentaires sur cette école dont
lui aussi ,n'avait jamais entendu parler;


- Ah ! Mon cher ami,merci tout d'abord pour l'intérêt que vous portez à mes
propos mais je comprends fort bien que vous n'ayez pas eu de radars ou de
satellites assez puissants ou nombreux pour pouvoir détecter ces écoles en devenir…
Enfin et pour ne rien vous cacher de mon passé, je vous dirai que l'école « EPE » est
tout simplement l'abréviation de ...l' École Primaire Emerat - qui se situe à Oran,dans un
le vieux quartier que l'on surnomme « La Marine Oranaise ».


C'est là ,où je suis né et la date de 1949 est celle de mon entrée en classe primaire.
Enfin,le parrain de la promotion que je cite : « M.Vicente » n'est autre que le l'instituteur du CM2 pour lequel je garde une reconnaissance infinie.
Inutile de vous dire combien nous avons ri , en nous racontant des anecdotes de
cette période de nos vies où nous étions de sacrés garnements…


Finalement,et quoi qu'on en dise,on est toujours rattrapé par son enfance .
Preuve vient de vous être donnée que nous avons toujours plaisir à faire revivre
nos premiers instituteurs ,celles et ceux qui nous ont ouvert les yeux le coeur mais
aussi l'esprit...surtout ,le critique ! Afin que nous restions des citoyens...difficiles
à gouverner !


En un mot comme en cent ,nous sommes de parfaits râleurs…
Après tout,et puisqu'il faut bien reconnaître que les bons maîtres font les bons
élèves et réciproquement,ce soir ,mes pensées vont vers Monsieur Vicente ,
mon dernier instituteur du CM2 dont je dirai tout simplement pour conclure…
« qu'il avait quand même...une sacrée classe ! »
René Montaner

La Disparition de Geneviève Garcia ... surnommée : « Viette »

mardi 18 juin 2019 à 08h19

La Disparition de Geneviève Garcia ...  surnommée : « Viette »

Chers amis de l’Aeemo

Très tôt ce matin,la terrible nouvelle est tombée et ce fut, tout à coup, comme si un oiseau s’était arrêté en plein vol…
Geneviève Garcia ,la tendre et chère épouse de Nicolas ,vient de nous quitter àl’aube de ce lundi 17 Juin après une fulgurante maladie
dont certains d’entre vous ont pu constater les premiers effets à SantaSusanna...qu’elle quitta en urgence ,pour l’hôpital de Cahors,où
son état s’était aggravé au cours de ces dernières 48 heures...
ARTICLE COMPLET : CLIQUEZ ICI !!!

Le pot de mayonnaise - René Montaner

lundi 20 mai 2019 à 09h02

Le pot de mayonnaise - René Montaner

Le Pot de Mayonnaise - René Montaner

Un nouveau texte " Le Pot de Mayonnaise "- René Montaner à télécharger !
CLIQUEZ ICI !!!
---------------------------
Pour donner une suite qui reste un peu dans l’esprit de l’ anecdote
sur les sardines de la marine que je vous ai adressée, il y a peu...il
m’a semblé que le moment était venu de remettre au goût du jour,
le fameux conte philosophique que nous connaissons tous,plus ou
moins,mais dont nous avons souvent oublié la synthèse…
Ce conte qui est d’un auteur anonyme est souvent repris par les
professeurs de philosophie…